Surpoids et maternité à risque

Feb 25, 2017 par

Obésité grossesse risque maternité

En constante évolution, ces dernières années, l’obésité est au centre d’une problématique importante en France et dans le Monde. Situation à risques, l’obésité ou même la présence d’un surpoids est à surveiller de près chez la femme enceinte.

Surpoids et grossesse

Le surpoids et l’obésité sont mesurés au travers d’un indice : l’Indice de Masse corporel (IMC). Une valeur de cet indice comprise entre 25 et 30 témoigne d’un surpoids. Un IMC supérieur à 30 est relatif à une obésité.

A savoir ! L’IMC de l’adulte peut se calculer selon la formule suivante : Poids (kg) / Taille2 (m).

La présence d’une obésité ou d’un surpoids, avant, durant ou encore en post-partum, peut être responsable d’importantes complications obstétriques (complications médicales avant, pendant et après l’accouchement).

A savoir ! Le « post-partum » caractérise la période depuis la fin de l’accouchement jusqu’à la réapparition des règles.

Des études scientifiques se sont alors penchées sur la question, notamment au travers de la cohorte AUDIPOG, réalisée en France entre 1999 et 2013, sur près de 300 000 grossesses. En conclusion de cette étude, les chercheurs ont démontré que les patientes disposant d’un IMC supérieur à la moyenne, accouchaient davantage en type 3 (établissements de maternité disposant de réanimation néonatale et spécialisés dans le suivi des grossesses pathologiques ou multiples).

Grossesse et effets sur la santé pour la mère et pour l’enfant

Durant la grossesse, une obésité peut entraîner des conséquences négatives à la fois pour la mère et pour le fœtus. Dans le premier cas, les risques incluent le développement d’un diabète gestationnel ou d’une pré-éclampsie. Les risques fœtaux correspondent principalement à des anomalies congénitales, à une naissance prématurée ou encore à une mortalité du fœtus à la naissance.

A savoir ! On appelle diabète gestationnel, une intolérance au glucose plus ou moins sévère et détectée, pour la première fois, lors de la grossesse.

La pré-éclampsie correspond à une hypertension artérielle qui se développe lors de la seconde moitié de la grossesse, associée à une augmentation de la quantité de protéines dans les urines. Non traité, ce syndrome peut conduire au décès du fœtus et/ou de la mère.

De plus, ce surpoids peut également affecter la santé de la mère et de l’enfant, à la suite de l’accouchement. Les complications pour la mère sont alors : un risque accru de développer des maladies cardiovasculaires et/ou de l’hypertension. L’enfant, quant à lui, risque de développer une obésité et des pathologies cardiaques. Enfin, le risque de diabète est augmenté à la fois pour les mères en surpoids et pour leurs progénitures.

Des solutions pour en limiter les effets sur la santé

Il est alors important pour la femme enceinte en surpoids d’avoir une alimentation saine et une activité physique régulière, même durant cette période. La marche et la nage sont, entre autres, recommandées lors d’une grossesse. Par ailleurs, l’activité ne doit pas être intense, acharnée ou encore pénible, elle se doit d’être bénéfique et adaptée à ce contexte particulier. La consultation avec un diététicien ou d’autres professionnels de santé est conseillée afin de bénéficier de conseils d’hygiène de vie dans le cadre d’une obésité.

Enfin, les mères obèses sont davantage concernées par :

  • Un échec de la péridurale (accès difficile ou échec partiel voire total de l’anesthésie) ;
  • Un accouchement par césarienne.

La problématique du surpoids pendant la grossesse se doit d’être discutée avant, pendant et après l’accouchement, avec des professionnels de santé (médecin généraliste, sage-femme, infirmier, diabétologue, etc.). Ceux-ci permettront d’obtenir des réponses aux questions et de trouver des solutions afin de limiter les risques associés à ce surpoids.

Delphine.W., Ergonome spécialisée en Santé au travail.


Sources :
Obésité. Maternité à risque, Pascale Solere, Le Quotidien du pharmacien, 16 janvier 2017
Meaghan A. Leddy et al., The Impact of Maternal Obesity on Maternal and Fetal Health. NCBI, Reviews in Obstetrics and Gynecology, 2008
Pregnancy and baby, Overweight and pregnant, NHS, 17 janvier 2017

Delphine W.
Étudiante ergonome spécialisée en santé au travail.
Spécialiste dans la santé, le bien-être et l’adaptation de l’environnement de travail à l’Homme.
Passionnée par le sport, intéressée par la cuisine et captivée par l’écriture.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.