Définition Types de diabète Obésité et diabète Quels sont les dangers du diabète ? Quand penser au diabète ? Que faire en cas de diabète


Définition

Le diabète provient d’un mauvais fonctionnement du pancréas.

Le pancréas, situé dans l’abdomen, fabrique l’insuline. L’insuline est une hormone chargée d’éviter l’excès de sucre dans le sang. Cet excès (l’hyperglycémie) est dangereux pour la santé.
Lorsque le pancréas fonctionne mal, la quantité de sucre dans le sang est trop importante.


Types de diabète

Cellule du pancréasIl existe deux types de diabète. Ils diffèrent par leur origine et les personnes concernées :

Le diabète de type I
Il apparaît généralement chez les personnes de moins de 35 ans (surtout entre 10 et 16 ans). Les cellules sécrétant l’insuline au niveau du pancréas sont détruites et la production d’insuline devient quasi-nulle. Ceci nécessite des injections quotidiennes d’insuline.

Le diabète de type II
Il apparaît insidieusement chez les personnes de plus de 40 ans. Il se développe progressivement. Sa découverte se fait très souvent de façon fortuite lors d’un examen médical de routine.

Quel type de diabète se développe chez les personnes en excès de poids ?
Chez la personne en surpoids ou obèse, il s’agit généralement de diabète de type II.


Obésité et diabète

Pourquoi un obèse a-t-il plus de risque d’être diabétique ?
Plus la quantité de graisse dans votre corps est importante, plus votre organisme a besoin d’insuline. Si votre pancréas n’arrive pas à produire assez d’insuline pour satisfaire ce besoin, alors vous développez un diabète.
Chez l’obèse ou la personne en surpoids, le diabète est donc bien la conséquence d’un excès de poids.
C’est pourquoi, toute perte de poids, même limitée, aura un effet bénéfique sur le diabète (ou le risque d’en développer un).

Combien y a-t-il d'obèses diabétiquesCombien y a-t-il d’obèses diabétiques ?
Une personne obèse a 3 fois plus de risques d’être diabétique qu’une personne non-obèse.


Quels sont les dangers du diabète ?

Dangers du diabèteUn excès de sucre dans le sang expose en particulier :

  1. aux maladies cardiovasculaires (hypertension artérielle, infarctus du myocarde, accidents vasculaires cérébraux, artérite des membres inférieurs),
  2. à des problèmes ophtalmologiques (cataracte, atteinte de la rétine),
  3. à un risque de plaies au niveau des pieds,
  4. à des atteintes rénales.

A savoirL’AVC est une atteinte d’une partie du cerveau, due soit à une rupture de vaisseau qui entraîne une hémorragie, soit à une interruption de circulation sanguine par un caillot ou une plaque de graisse.

Les conséquences d’un AVC peuvent être importantes : paralysie, perte de sensibilité.

A savoirLe pied diabétique présente un risque élevé de plaie, pour 4 raisons possibles :

  1. perte de la sensibilité nerveuse (la douleur n’est plus ressentie),
  2. déformation du pied, avec appui exagéré sur certaines parties du pied,
  3. mauvaise circulation sanguine,
  4. sécheresse du pied, amenant notamment des crevasses au niveau du talon.

Il est possible, pour un médecin, d’évaluer chacun de ces paramètres, et donc de pratiquer, si nécessaire, une prévention utile qui empêchera la formation de plaie.

icone médecinUn suivi médical régulier permettra de dépister au plus tôt un éventuel diabète ou de traiter correctement un diabète existant afin d’éviter les complications de cette maladie.


Quand penser au diabète ?

diabete

Si vous présentez un ou plusieurs de ces troubles, il est utile de consulter votre médecin traitant :

  1. antécédents familiaux de diabète,
  2. adiposité abdominale,
  3. infections urinaires à répétition,
  4. intense fatigue,
  5. forte soif,
  6. urines fréquentes et abondantes,
  7. furoncles à répétition.

Le fait d’avoir une ou plusieurs personnes diabétiques dans sa famille augmente considérablement les risques de développer un diabète.

A savoirL’obésité abdominale est un excès de graisse au niveau du ventre.

Elle s’évalue principalement par la mesure du tour de taille.

Vous risquez de mettre en péril votre santé si votre tour de taille est :

  1. Supérieur à 90 cm, si vous êtes une femme (en dehors de la grossesse),
  2. Supérieur à 100 cm, si vous êtes un homme.

TourDeTailleMéthode de mesure du tour de taille :

  1. Prenez un mètre de couturière
  2. Mettez-vous debout, pieds légèrement écartés, poids réparti sur les 2 jambes
  3. Prenez la mesure en plaçant le mètre à hauteur du nombril
  4. Faites cette mesure lors d’une expiration douce.

Mais attention…
Généralement, le diabète ne se traduit par aucun symptôme: il faut donc le rechercher systématiquement en cas d’obésité.

Quels sont les examens à faire pour confirmer (ou non) un diabète ?
Prise de sangLe diagnostic de diabète se fait par une prise de sang qui permet de mesurer le taux de sucre dans le sang (glycémie).
Deux valeurs (au choix) permettent de confirmer un diabète :

  1. soit une glycémie à jeun supérieure à 1,26 g/l (soit 7,1 mmol/l). Cette valeur devra être confirmée à 2 reprises,
  2. soit une glycémie, mesurée 2 heures après l’ingestion de 75 g de sucre, supérieure à 2 g/l (soit 11,1 mmol/l).


Que faire en cas de diabète ?

Le diabète doit être suivi part votre médecin, qui vous conseillera :

  1. d’essayer, à votre rythme et selon vos possibilités, d’augmenter votre activité physique. Si vous ne savez pas très bien comment vous y prendre, reportez-vous à la partie “Bouger plus” du site.
  2. de perdre du poids (surtout l’excès de graisse au niveau du ventre). Une perte de poids, même minime, sera bénéfique à votre diabète.

En cas d’échec de ces deux premières mesures, la prise de médicaments pourra être envisagée. Dans la très grande majorité des cas, le traitement par injection d’insuline n’est pas nécessaire.

icone médecinPar ailleurs, des règles diététiques particulières sont à suivre par toutes les personnes diabétiques. Votre médecin vous en informera.

Comment prévenir les complications du diabète ?
Les complications du diabète peuvent être prévenues en respectant les règles suivantes :

  1. Contrôle régulier de la glycémie (quantité de sucre dans le sang),
  2. Traitement des éventuelles maladies associées (hypertension, excès de cholestérol),
  3. Arrêt du tabac,
  4. Soin attentif des pieds à cause du risque de plaies.

icone médecin
Dans tous les cas, un suivi médical régulier est nécessaire (tous les 6 mois environ).

Afin d’éviter l’apparition de plaies au niveau du pied, susceptibles d’évoluer gravement chez une personne diébétique, il est recommandé de :

  1. vérifier régulièrement le bon état des pieds,
  2. traiter immédiatement toute mycose située entre les doigts de pied ou sur les ongles,
  3. éliminer les causes de frottement ou d’abrasion (chaussures mal adaptées etc…),
  4. hydrater les pieds secs avec une pommade hydratante non grasse.

icone médecinDans tous les cas d’apparition de troubles (lésions, rougeurs etc…) même mineurs, demandez conseil à votre médecin traitant.

Combien de kilos faut-il perdre pour ne plus être diabétique ?
Cela dépend des individus et de l’importance de leur masse grasse. En moyenne on considère que la perte de 5 à10% de poids chez un individu obèse améliore significativement la situation du diabète.

Mais attention, il n’y a pas que le poids, le fait de bouger davantage aura également un impact positif et immédiat. Perdre du poids, oui, mais surtout bouger plus !