Aliments qui brûlent les graisses Produits de régimes Maigrir vite Le bon régime Les règles d'or Je fais un régime et pourtant je grossis Les régimes basses caloriques


Aliments qui brûlent les graisses

Non, c'est un slogan publicitaire pour vendre des pseudo produits diététiques. Ne vous laissez pas abuser, ce n'est pas sérieux. Personne n'a jamais fait la preuve que des aliments "brûlaient" les graisses.

 


Produits de régimes

Les produits allégés sont bien utiles à ceux qui veulent avoir une alimentation moins riche en calories… à condition qu'ils sachent les utiliser correctement. La sucrette d'accord mais à condition qu'elle ne serve pas d'alibi !

 


Maigrir vite

Vous êtes motivé mais attention : plus la perte de poids est rapide plus elle risque d'être de courte durée.

Ce qui compte ce n'est pas dans trois semaines mais dans un an . Pour maigrir vite il faut faire un régime très restrictif : trop strict donc pas tenable durablement. Maigrir vite c'est s'exposer au rebond, au yo yo. Alors gérez votre problème sur le long terme.

 


Le bon régime

Le "bon régime universel" n'existe pas.

Méfiez-vous des régimes "miracles". Chaque cas est particulier. Il faut trouver votre solution à votre problème.
Plus les conseils alimentaires sont adaptés à un individu particulier, plus ils ont de chances d'être suivis durablement et donc d'être efficaces. Ce qui importe, c'est de savoir ce que vous êtes capable de suivre.

Généralement, ce qui compte ce n'est pas de manger très peu (régime) mais de ne pas manger trop.
Pour perdre du poids, il faut arrêter de manger trop. Il ne faut pas manger trop peu.

 


Les règles d'or

Les règles d'or d'un bon régime sont :

  1. maintenir des repas réguliers,
  2. diminuer la consommation de graisses chaque fois que c'est possible,
  3. éviter de manger entre les repas,
  4. maintenir le plaisir alimentaire pour éviter une trop grande frustration,
  5. ne pas calmer ses émotions systématiquement par la nourriture.

Ce qu'il faut comprendre, c'est qu'il ne sert à rien de faire des régimes très sévères au moment du repas, si c'est pour craquer en dehors.

 


Je fais un régime et pourtant je grossis

Cette situation est fréquente. Elle est très irritante pour les personnes qui suivent un régime…et pour les médecins.

La première question que vous devez vous poser est de savoir si vous faites véritablement un " régime approprié ".
Certaines personnes, en toute bonne foi, pensent faire un régime et en réalité ont une alimentation très riche en calories (par exemple, le "régime salade" arrosée de vinaigrette bien huileuse !).

Demandez-vous si vous évaluez bien ce que vous mangez : notez sur un carnet alimentaire scrupuleusement toutes vos prises alimentaires. Cet exercice permet parfois d'étonnantes découvertes sur soi-même.

Pensez qu'un régime peut faire grossir ! Moins on se nourrit au repas, plus on a tendance à craquer en dehors du repas et à se ruer sur des aliments apparemment peu riches en calories mais qui en contiennent finalement beaucoup (barres chocolatées, pistaches, biscuits apéritifs, chocolat).

Etes-vous suffisamment actif ? Tout régime atteint sa limite, en particulier s'il ne s'accompagne pas d'une activité physique régulière dans la vie quotidienne.
Pensez au rôle de certains médicaments, de certains déséquilibres hormonaux, de la dépression. Parlez-en à votre médecin.

Sachez qu'on observe chez certaines personnes une résistance à des régimes trop stricts : il faut alors élargir progressivement les apports alimentaires pour sortir de ce effet néfaste des régimes trop basses calories : en mangeant plus on peut à nouveau perdre du poids.

 


Les régimes basses caloriques

C'est compréhensible. Nous ne sommes pas faits pour vivre durablement en dessous de nos besoins énergétiques.

Réduire, de manière importante, les apports alimentaires pendant une longue période est mal toléré :

  1. physiquement, car l'organisme a besoin d'un minimum d'énergie pour fonctionner correctement. S'il en est trop privé, il déclenche des réactions pour interrompre cette privation (faim, envie de manger etc...),
  2. psychologiquement, car il n'est pas supportable de se priver durablement du plaisir de manger,
  3. socialement, car la convivialité est un élément essentiel de la vie.

C'est pourquoi, on préconise à l'heure actuelle des conseils d'équilibre alimentaire plutôt que des régimes "de misère" qui sont inefficaces à long terme.