Changements de préférences alimentaires et olfactives après une chirurgie bariatrique ?

Nov 30, 2018 par

L’obésité est un excès de poids dû à une augmentation de la masse adipeuse qui peut nuire à la santé. Malgré la bonne volonté de chacun, il n’est pas toujours facile de faire face à ce problème. La prise en charge de l’obésité nécessite une prise en charge globale, intégrant un suivi diététique et psychologique, éventuellement des traitements médicamenteux voire une chirurgie. Une nouvelle étude publiée dans la revue PLoS ONE suggère que les préférences alimentaires des patients sont modifiées suite à la chirurgie bariatrique, une des méthodes de chirurgie de l’obésité.

Préférences alimentaires

Qu’est-ce que la chirurgie bariatrique ?

L’intervention chirurgicale n’est évidemment pas quelque chose d’anodin, décidée du jour au lendemain, sans impact. La consultation médicale est un moment important et nécessaire pour bien comprendre les avantages et les conséquences liés à cette chirurgie. La chirurgie de l’obésité (ou chirurgie bariatrique) s’adresse aux patients qui souffrent d’obésité sévère c’est-à-dire dont l’IMC (Indice de masse corporelle) est supérieur ou égal à 35 kg/m².

À savoir ! L’obésité est mesurée par l’indice de masse corporelle (IMC) qui se calcule en divisant le  poids corporel ( en kg)  par le carré de la taille ( en mètre).

La chirurgie bariatrique consiste à modifier l’anatomie du système digestif dans le but de diminuer la quantité des aliments consommés et/ou l’assimilation des nutriments par le corps.

Il existe deux grands types de techniques chirurgicales :

  • Les techniques dites restrictives pures, qui réduisent uniquement la taille de l’estomac pour réduire la quantité d’aliments ingérés et obtenir ainsi une sensation de satiété plus rapidement.
  • Les techniques mixtes dites « restrictives » et « malabsorptives », qui consistent à réduire la taille de l’estomac et à diminuer l’assimilation des nutriments par l’organisme. Une partie de l’intestin est court-circuitée. Ainsi, les aliments vont directement dans la partie moyenne de l’intestin grêle où seule une partie des aliments sera absorbée.

Les règles d’alimentation après chirurgie bariatrique sont importantes à suivre, c’est pourquoi des chercheurs ont mené une étude auprès de 195 participants qui allaient subir ou avaient déjà subi ce type de chirurgie.

80 % des personnes maintiennent leur perte de poids après la chirurgie

Pour évaluer les préférences alimentaires et olfactives avant et après chirurgie bariatrique, les patients ont passé plusieurs tests permettant d’évaluer leurs préférences alimentaires.

Les chercheurs ont suivi les changements de préférences alimentaires et olfactives avant et après la chirurgie. De nombreux patients ont indiqué qu’avant la chirurgie, ils appréciaient le goût de la malbouffe telle que la pizza, les glaces, les frites, les hamburgers et que, après la chirurgie, ils préféraient les aliments plus sains tels que la salade.

D’après cette étude, 20% des patients voient leurs préférences gustatives modifiées après l’intervention, avec un goût plus prononcé pour les légumes.

Les participants qui aimaient davantage le café et les légumes après l’opération étaient ceux qui avaient perdu le plus de poids. Le café et les légumes ont une saveur amère, ce qui indique que les préférences gustatives de certains sujets sont passées du goût sucré (associé à des aliments riches en matières grasses) au goût amer après l’opération. Cependant, les préférences alimentaires observées après l’opération reviennent aux préférences pré-opératoires avec le temps. De plus, la perte de poids a tendance à stagner au fil du temps.

Malgré le risque de reprise de poids après l’opération, la plupart des patients réussissent à perdre du poids et à conserver le poids atteint.

« Les gens pensent que la plupart des personnes reprennent du poids après la chirurgie du RYGB, ce qui est faux. Quatre- vingt pour cent des personnes gardent ce poids. En médecine occidentale, c’est le traitement le plus efficace contre l’obésité« , déclare le professeur DiLorenzo, un des auteurs de l’étude.

À savoir ! Le bypass gastrique Roux-en-Y (RYGB) est l’intervention de chirurgie bariatrique consistant à réduire le volume de l’estomac et à modifier le circuit alimentaire.

– Chirurgie de l’obésité, HAS-SANTE,  Consulté le 28 novembre 2018.
– Weight loss surgery: How taste influences success, medicalnewstoday, Consulté le 28 novembre 2018.
Alexana A.
Journaliste scientifique spécialisée en biotechnologie.
Passionnée par le domaine de la santé et les nouvelles technologies du digital.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.