Obésité et grossesse, un risque de cancer du foie pour les enfants ?

Août 3, 2020 par

A l’échelle mondiale, près d’un tiers de la population est en surpoids ou obèse, un fléau de santé publique qui n’épargne pas les femmes enceintes. Selon une récente étude, publiée dans la revue scientifique Journal of Hepatology, l’obésité maternelle pourrait augmenter le risque de développer un cancer du foie chez les générations futures.

Femme enceinte habillée d'une robe grise tenant son ventre entre ses deux mains

Obésité, grossesse et cancer du foie

L’obésité est largement reconnue comme un facteur de risque de développer des maladies chroniques, parmi lesquelles des maladies hépatiques, telles que :

L’obésité chez les femmes enceintes peut-elle alors augmenter le risque de maladies du foie chez les enfants et les générations futures ? Une équipe de chercheurs chinois s’est récemment penchée sur cette question et révèle un impact potentiel sur plusieurs générations.

Un effet cumulatif sur plusieurs générations

Les chercheurs ont travaillé sur un modèle de souris obèses. Ils ont découvert chez les souris obèses une substance qui inhibe l’expression de deux protéines. Cette inhibition augmente le risque de cancer hépatique, non seulement au sein de la progéniture des souris obèses, mais aussi sur plusieurs générations successives. Le même phénomène a été observé en administrant directement la substance inhibitrice à des souris non obèses.

Les résultats de l’étude ont montré que plus le nombre de générations de mères obèses était élevé, plus le risque de cancer du foie sur plusieurs générations augmentait. L’association entre obésité, grossesse et cancer du foie serait donc cumulative.

Une association mise en évidence chez la souris, à confirmer chez l’homme

Un tel phénomène, mis en évidence chez la souris, peut-il se retrouver chez l’homme ? Les chercheurs ont analysé des biopsies humaines de cancer du foie, au sein desquelles ils ont retrouvé des niveaux élevés de la substance inhibitrice. Le niveau de cette substance pourrait ainsi être utilisé comme marqueur diagnostique ou prédictif du cancer du foie.

Les études scientifiques ont d’ores et déjà montré que l’obésité maternelle avait des conséquences non négligeables sur la santé des enfants à naître. Des études complémentaires sont désormais nécessaires pour étudier le lien entre obésité, grossesse et cancer du foie chez l’homme, et ainsi déterminer si l’obésité au cours de la grossesse peut avoir un effet significatif sur le risque de cancer hépatique pour les enfants et les générations à venir.

Estelle B., Docteur en Pharmacie

– Multigenerational maternal obesity increases the incidence of HCC in offspring via miR-27a-3p. JOURNAL OF HEPATOLOGY. Consulté le 28 juillet 2020.
Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.