Urgences : plus fréquentes et plus compliquées

Mai 4, 2018 par

L’obésité est aujourd’hui devenue la pathologie non infectieuse la plus fréquente dans le monde. Et la France n’échappe pas à ce fléau, dont la prévalence ne cesse d’augmenter d’année en année. La prise en charge des personnes obèses dans les services d’urgences est complexe, car de nombreux équipements s’avèrent inadaptés à leur morphologie. Pourtant, selon une récente étude, ces personnes auraient un risque majoré de recourir aux urgences.

urgences - couloirs d'hôpital

Les patients obèses : une prise en charge spécifique aux urgences

L’arrivée d’un patient obèse aux urgences peut entraîner différentes complications. En effet, les équipements et les dispositifs des services hospitaliers ne sont pas toujours adaptés aux contraintes morphologiques des personnes obèses.

Plusieurs aspects de la prise en charge en urgences peuvent être plus complexes chez une personne obèse, notamment :

  • La surveillance de la tension artérielle, malgré l’existence de brassards de grande largeur, qui nécessite parfois la mise en place d’un suivi tensionnel invasif ;
  • La pose de perfusion, liée à la profondeur du réseau veineux, qui oblige parfois à poser une voie veineuse centrale ;
  • L’intubation, avec un risque majoré de complications respiratoires ;
  • Le brancardage en milieu pré-hospitalier ;
  • La mobilisation et les transferts des patients, lors de la réalisation d’un examen ou d’un changement de lit.

Par ailleurs, certains examens médicaux peuvent être plus difficiles à réaliser ou à interpréter chez les personnes obèses, par exemple :

  • L’électrocardiogramme, avec un placement délicat des électrodes pouvant être à l’origine de tracés trompeurs ;
  • Les radiographies et les échographies très difficiles à interpréter ;
  • Les scanners et les IRM (Imagerie par Résonance Magnétique) souvent limités par le poids maximal toléré par les tables d’examen ou par leur largeur maximale ;
  • La ponction lombaire en lien avec la difficulté de trouver les repères anatomiques.

L’obésité augmenterait le recours aux urgences

Progressivement, des équipements et du matériel spécifiques sont mis au point pour aider les équipes médicales d’urgences à prendre en charge les patients obèses. De plus, certaines procédures d’urgences doivent être adaptées pour répondre aux spécificités de ces patients.

La littérature scientifique sur la prise en charge des patients obèses aux urgences reste limitée. Dans ce contexte, des chercheurs français se sont récemment penchés sur ce sujet. Leur étude, baptisée CONSTANCES, rassemble les données recueillies sur 21 035 adultes de poids normal et 5 003 sujets obèses, suivis sur une période de 5 ans. Les participants de l’étude ont répondu à un questionnaire, puis sont venus régulièrement en consultation pour des examens cliniques et des mesures de leur taille et de leur poids.

Au début de l’étude, les personnes obèses déclaraient plus d’antécédents de maladies cardiovasculaires, de problèmes respiratoires et de cancers que les personnes de poids normal. A âge égal, les personnes obèses avaient un risque d’accident cardiovasculaire multiplié par 2 chez les hommes et par 1,5 chez les femmes, par rapport aux personnes de poids normal. Les hommes obèses présentaient un risque majoré de 18 % de recours aux urgences par rapport aux hommes de poids normal. Cette augmentation du risque de recours aux urgences s’élevait à 36 % chez les femmes.

Adapter les urgences pour les personnes obèses

Les résultats de cette étude confirment des données antérieures sur un recours plus important aux urgences médicales chez les personnes obèses. Un phénomène qui serait amplifié chez les femmes et en cas d’obésité sévère. Les auteurs expliquent un tel phénomène par les différentes maladies associées à l’obésité et des conditions socio-économiques souvent plus défavorables.

Si les personnes obèses ont une probabilité majorée de recourir aux urgences, leur prise en charge dans ce contexte est plus délicate que pour les sujets de poids normal. La conception et la mise à disposition d’équipements adaptés, ainsi que la mise au point de procédures spécifiques, s’avèrent donc essentielles pour prendre en charge de manière optimale les personnes obèses en cas d’urgence.

Estelle B. / Docteur en Pharmacie

– Particularités techniques de prise en charge. Combes, X. and al. 2009. Urgences 2009, Chapitre 17. 8 pages.
– Obesity and emergency care in the French CONSTANCES cohort. Feral-Pierssens, A.L. and al. 2018. PLoS ONE 13(3):e0194831.
Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.