Chirurgie bariatrique : comparaison de trois techniques

Jan 21, 2019 par

La chirurgie bariatrique est un traitement de l’obésité qui permet d’obtenir une sensation de satiété plus rapide chez les patients opérés. Différentes techniques de chirurgie bariatrique existent à ce jour telles que la dérivation de Roux-en Y (RYGB) qui était surtout pratiquée dans les années 2000, la gastrectomie partielle par plicature (SG) qui est la technique la plus commune et l’anneau gastrique ajustable (AGB) représentant moins de 10% des actes de chirurgie bariatrique effectués par an. En 2016, PCORnet (un réseau de recherche clinique) a été créé afin de recueillir des données pour comparer ces trois techniques en fonction de la réduction pondérale après 1, 3 et 5 ans et des complications majeures observées en post-opératoires.

Chirurgie_bariatrique

Tableau comparatif des 3 techniques de chirurgie bariatrique

46 510 patients obèses ont été inclus dans la cohorte. Ci-dessous le tableau comparatif des éléments obtenus en fonction de chaque technique bariatrique pratiquée.

RYGB Dérivation de Roux-en Y SG Gastrectomie partielle par plicature AGB Anneau gastrique
Nombre de patients obèses 24 982 18 961 2 567
Taux de suivi à 5 ans 67% 86% 55%
IMC Le plus élevé
Indications chirurgicale de la technique Diminution progressive Forte augmentation Forte diminution
Taux de complications majeures post-opératoires à 30 jours 5% 2,6% 2,9%
Réduction pondérale Élevée Modérée Faible
Perte de poids moyenne après 1 an 39.6 kg 32 kg 17,3 kg
Perte pondérale après 5 ans 25,5% 18,8% 11,7%
Reprise de poids après 5 ans 7,2 kg 8,2 kg 2,5 kg

 
Notons que les patients traités chirurgicalement sont plutôt des personnes de race blanche (74%), d’origine afro-américaine (21%) et d’origine hispanique (15%). Enfin, la perte de poids a été plus importante chez les hommes que chez les femmes.

Une prise de décision facilitée

Ce travail de comparaison entre les techniques de chirurgie baraitrique peut toutefois faciliter la prise de décision thérapeutique, ces comparaisons réalisées par le réseau de recherche clinique ont leurs limites pour trois raisons principales :

  • Les patients suivis n’étaient pas randomisés
  • Les risques de facteurs confondants n’ont pas été étudiés
  • Le poids des patients n’a pas toujours été précisé é lors de l’étude

En conclusion, la technique RYGB est associée à la perte de poids la plus importante et l’AGB à la plus faible. Tout patient souhaitant avoir recours à la chirurgie bariatrique devrait pouvoir échanger avec son médecin référent de la technique la plus adaptée à son attente.

Léa G. , Journaliste Scientifique

– Comparaison de trois techniques de chirurgie bariatrique.JIM. Consulté le 4 janvier 2018.
Phu S.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.