obésité,obesite,diabète,cholestérol,diabete,surpoids,oedème,hypertension,gastroplastie
 
 
  Conseils diététiques
  Introduction
  Premier mois : le risque de
    glissement

  Premier mois : une phase
    d'ajustement

  J 1
  De J 2 à J 6
  De J 7 à J 13
  De J 14 à J 27
  A partir de J 30
  Médicaments
  Aliments à problèmes
  Aliments énergétiques
  A l'extérieur de la maison
  Posez-vous les bonnes questions
  Quand consulter ?
  Pour garder le moral
  Questions / Réponses
 

Questions / Réponses

obésité,obesite,diabète,cholestérol,diabete,surpoids,oedème,hypertension,gastroplastie
Je suis opéré d'une gastroplastie : comment dois-je manger juste après l'opération en rentrant à la maison? Dois-je manger mixé ?
 
Reprenez une alimentation de texture normale, équilibrée et diversifiée, dès que possible après l'intervention chirurgicale.

Ne mixez pas votre alimentation. Coupez les aliments en petits morceaux en préférant les viandes hachées dans les jours qui suivent l'opération.

Prenez si possible les trois repas principaux (petit-déjeuner, déjeuner et dîner) et au moins une à deux collations afin de répartir vos apports alimentaires en petites quantités sur la journée.

Mangez lentement, dans le calme, en mastiquant tranquillement de petites bouchées.
   
Je suis opéré d'une gastroplastie : quelles sont les complications digestives qui peuvent survenir ?
 
- Incapacité totale de boire et de manger : douleur très vive ressentie à l'ingestion d'un aliment ou d'un liquide.
- Blocage alimentaire : la bouchée alimentaire reste " bloquée " au niveau de l'anneau.
- Sensation d'étouffement suite à un blocage alimentaire.
- Douleurs gastriques.
- Vomissement au cours d'un repas ou juste après un repas.
   
Je suis opéré d'une gastroplastie : pourquoi ces complications digestives peuvent survenir ?
 
- Vous avez mangé trop vite.
- Vous avez bu une grande quantité de liquide en mangeant.
- Vous avez mangé de trop grosses bouchées.
- Vous avez mangé dans le bruit.
- Vous étiez stressé.
- Vous avez mal toléré un aliment.
   
Je suis opéré d'une gastroplastie : quels sont les aliments difficiles à digérer ?
 
Les aliments que vous risquez éventuellement de mal tolérer sont les viandes rouges en steak, les viandes fibreuses, trop cuites et sèches, les poissons à chair ferme (thon…), le pain en baguette, les pâtes et le riz cuits " all dente ", la semoule de couscous, les légumes et fruits fibreux (asperge, poireau, ananas…), les légumes et fruits à peau et à pépins (tomate, aubergine, courgette, cerise, raisin), certaines crudités.
Mais il se peut également que tous ces aliments soient bien tolérés chez certains.
A vous de tester votre tolérance personnelle.

Néanmoins, si vous avez mal digéré un aliment, évitez de le supprimer définitivement de votre alimentation. Essayez de le consommer à nouveau en petites quantités.
   
Je suis opéré d'une gastroplastie : quand et quoi boire ?
 
Buvez à distance des repas, 1,5 l à 2 l de liquide par jour (eau, café, thé, tisane…).
Attention aux boissons gazeuses qui peuvent être difficiles à digérer et provoquer des douleurs chez certains.
   
Je suis opéré d'une gastroplastie : que faire si un aliment est bloqué au niveau de l'anneau ?
 
Dans l'immédiat :
- Arrêtez de manger, buvez éventuellement une gorgée d'eau.
- Levez-vous de table et marchez.
- Attendez quelques dizaines de minutes avant de finir le repas, une fois la gêne passée.
- Tentez de définir la cause " du blocage " : bruit, stress, trop grosse bouchée, aliment mal toléré, ingestion trop rapide …

Au cours des repas suivants :
- Mangez plus lentement, dans le calme, détendu.
- Mastiquez bien de petites bouchées.
- Buvez à distance des repas.
- N'écartez pas définitivement l'aliment responsable du blocage : testez-le à nouveau en petites quantités.
   
Je suis opéré d'une gastroplastie : que faire si je vomis ?
 
Vous vomissez occasionnellement au cours ou juste après un repas :

- Diminuez le volume des repas, fractionnez l'alimentation avec une ou des collations.
- Ne mangez pas au-delà de la satiété.
- Mangez plus lentement, dans le calme, détendu.
- Mastiquez bien de petites bouchées.
- Supprimez la prise de boisson juste avant ou pendant les repas.

Vous vomissez fréquemment au cours ou juste après un repas :
Consultez rapidement votre médecin et votre chirurgien.
En attendant le rendez-vous reprenez temporairement une alimentation de texture moulinée.
   
Je suis opéré d'une gastroplastie : que faire si je ne peux plus rien boire, ni manger ?
 
Vous êtes dans l'incapacité totale d'absorber aliments et boissons, vous ressentez une douleur importante :

Contactez immédiatement votre médecin ou votre chirurgien.
Consultez immédiatement aux urgences.
   
Je suis opéré d'un by-pass gastrique : comment dois-je manger juste après l'opération en rentrant à la maison? Dois-je manger mixé ?
 
De retour à la maison, pendant une semaine encore, continuez à consommer une alimentation mixée afin de permettre une bonne cicatrisation du montage digestif.

Puis reprenez une alimentation équilibrée et diversifiée de texture normale. Coupez les aliments en petits morceaux en préférant les viandes hachées dans les jours qui suivent l'opération.
Prenez si possible les trois repas principaux (petit-déjeuner, déjeuner et dîner) et au moins une à deux collations dans la journée afin de répartir vos apports alimentaires en petites quantités sur la journée.

Mangez lentement, dans le calme, en mastiquant tranquillement de petites bouchées.
   
Je suis opéré d'un by-pass gastrique : quelles sont les complications digestives qui peuvent survenir ?
 
- Incapacité totale de boire et de manger : douleur très vive ressentie à l'ingestion d'un aliment ou d'un liquide.
- Douleurs gastriques.
- Vomissement au cours d'un repas ou juste après un repas.
- Diarrhées.
- Dumping syndrome : L'arrivée massive d'aliments concentrés en sucres, en sel ou en calories dans l'intestin peut provoquer une sensation de malaise, des diarrhées, des palpitations, des sueurs, des maux de tête et des nausées.
   
Je suis opéré d'un by-pass gastrique : pourquoi ces complications digestives peuvent survenir ?
 
- Vous avez mangé trop vite.
- Vous avez bu une grande quantité de liquide en mangeant.
- Vous avez mangé de trop grosses bouchées.
- Vous avez mangé dans le bruit.
- Vous étiez stressé.
- Vous avez mal toléré un aliment.
- Vous avez mangé des aliments riches en calories, en sucres, en sel ou bu des boissons riches en sucres : sodas, jus de fruits (dumping syndrome).
   
Je suis opéré d'un by-pass gastrique :quels sont les aliments difficiles à digérer ?
 
Les aliments que vous risquez éventuellement de mal tolérer sont principalement les viandes rouges en steak, les viandes fibreuses, trop cuites et sèches. Mais il se peut également qu'elles soient bien tolérées chez certains.
A vous de tester votre tolérance personnelle.
Néanmoins, si vous avez mal digéré un aliment, évitez de le supprimer définitivement de votre alimentation. Essayez de le consommer à nouveau en petites quantités.
   
Je suis opéré d'un by-pass gastrique : quand et quoi boire ?
 
Evitez de boire au cours d'un repas, buvez plutôt à distance des repas, 1,5 l à 2 l de liquide par jour (eau, thé, café, tisane…).

Evitez de boire des boissons riches en sucres (sodas, jus de fruits), vous risquez alors la survenue d'un dumping syndrome. (voir " qu'est-ce qu'un dumping syndrome ")

Attention aux boissons gazeuses qui peuvent être difficiles à digérer et provoquer des douleurs chez certains.
   
Je suis opéré d'un by-pass gastrique : je ne consomme plus de viandes car je les digère mal , est-ce que mon alimentation est déséquilibrée ?
 
Si vous ne mangez pas de viandes, privilégiez l'apport de poissons, d'œufs, de produits laitiers (fromages, yaourts, fromages blancs, lait) pour préserver un apport suffisant en protéines.

Si tel n'est pas le cas, vous risquez de perdre votre masse musculaire et d'être dénutri. Signalez-le alors à votre médecin ou votre diététicien qui pourront éventuellement vous conseiller la prise d'un complément alimentaire hyperprotéiné.
   
Je suis opéré d'un by-pass gastrique : qu'est-ce qu'un dumping syndrome ?
 
Il s'agit d'une sensation de malaise, accompagnée de diarrhées, de palpitations, de sueurs, de maux de tête et de nausées. Il se manifeste immédiatement en fin de repas. Il résulte de l'arrivée massive dans l'intestin grêle d'aliments concentrés et riches en sucres, en sel ou en calories.
   
Je suis opéré d'un by-pass gastrique : que faire si je ressens un dumping syndrome ?
 
- Allongez-vous immédiatement quelques instants.
- Puis supprimez temporairement aux repas suivants les aliments concentrés en sel et en sucres (confiseries, glaces, crèmes dessert, fruits secs…) et les boissons sucrées (sodas sucrés, jus de fruits).
- Diminuez le volume des repas suivants en fractionnant l'alimentation.
   
Je suis opéré d'un by-pass gastrique : que faire en cas de diarrhées ?
 
- Supprimez temporairement les aliments riches en fibres : légumes verts crus, fruits crus, céréales et pain complets, légumes secs…

- Vous avez des diarrhées avec douleurs abdominales :
Consultez votre médecin et votre chirurgien.
   
Je suis opéré d'un by-pass gastrique : que faire si je vomis ?
 
Vous vomissez occasionnellement au cours ou juste après un repas :
- Mangez plus lentement, dans le calme, détendu.
- Mastiquez bien de petites bouchées.
- Supprimez la prise de boisson juste avant ou pendant les repas.

Vous vomissez fréquemment au cours ou juste après un repas :
- Consultez immédiatement votre médecin et votre chirurgien.
   
Je suis opéré d'un by-pass gastrique : que faire si je ne peux plus rien boire, ni manger ?
 
- Contactez immédiatement votre médecin ou votre chirurgien.
- Consultez immédiatement aux urgences.